Maison rurale de l’Outre-forêt- Kutzenhausen

Pour les amoureux de la campagne, du patrimoine rural, des traditions et savoir-faire artisanaux de la première moitié du XXe siècle, un lieu est à découvrir dans l’Alsace Bossue : la Maison rurale de l’Outre-Forêt à Kutzenhausen, Bas-Rhin.

Voyage dans le temps

Dans le cadre typique d’une maison à colombages de l’Outre-Forêt, construite entre la fin du XVIIe siècle et le début du XVIIIe siècle, plongez dans la vie d’une famille paysanne des années 1920 aux années 1950 !

Des meubles aux rideaux en passant par les bibelots, les vêtements et jusqu’au plus petit accessoire, tout est là, minutieusement reconstitué, pensé avec justesse dans les moindres détails pour vous immerger dans le quotidien alsacien d’antan.

À la gauche de l’entrée de la maison d’habitation principale, au sous-sol, la cave conserve les aliments récoltés, transformés et stockés du printemps à l’automne.

Au rez-de-chaussée, dans la « Gross’Stub » l’équivalent de notre actuel séjour-salle à manger, se prennent les repas, se passent les veillées, se célèbrent les fêtes.

Au fond de la Gross’Stub, une alcôve accueille deux lits individuels derrière une cloison de bois.

Face à la porte d’entrée, la cuisine est tout à la fois salle de bain et cellier. Elle compile tous les accessoires utiles à la toilette ainsi que les ustensiles et meubles pour cuisiner, transformer ou conserver les aliments.

À droite de l’entrée, la « Klein’Stub », accueille les autres parents de la famille grands-parents, oncle, tante etc… réplique miniature de la pièce à vivre principale de la maison.

L’étage se répartit entre la chambre des parents, la chambre des enfants, le fumoir, et le grenier.

Les nombreuses dépendances agricoles témoignent du dur labeur paysan pour assurer la subsistance de la famille à une époque où toutes les tâches sont effectuées manuellement ou mécaniquement : étable, écurie, grange, porcherie, clapiers, poulailler, hangar pour les machines agricoles.

Un local « buanderie » présente les différents éléments nécessaires au lavage du linge.

Il y a aussi les lieux de transformation : four à pain, distillerie, laiterie, fumoir.

Les animaux de la basse-cour barbotent dans la mare : poules, canards et oies.

Des ateliers d’artisans rassemblent l’ensemble des outils de chaque corps de métier : charron, forgeron, tonnelier, cordonnier.

Une salle de classe des années 1930 – restituée du tableau noir aux bancs avec encriers, des bouliers aux cartes sur les murs – permet de faire imaginer aux enfants d’aujourd’hui l’atmosphère d’un cours d’antan.

Dynamique toute l’année

Portées par les bénévoles, de nombreuses animations et expositions temporaires valorisent les savoir-faire, les arts et traditions populaires ou les fêtes calendaires de la région au début du XXème.

S’y tiennent des conférences sur les arts et traditions populaires, des démonstrations culinaires ou d’artisanat rural, la présentation de recettes de cuisine parfois suivies de dégustation. Des cours et des stages permettent de se former à des disciplines telles que la marqueterie, la broderie ou le tricot. Les deux temps forts de l’années sont en mars le Printemps des Pelotes et en octobre le Festival du Point de Croix et de la Broderie.

La Maison Rurale inscrit son action pédagogique dans la préservation des ressources ainsi que le faisaient les anciens.

Une réussite collective

Inaugurée en 1998, la Maison rurale de l’Outre-forêt reçoit du Conseil général du Bas-Rhin, en 2008, le label « Centre d’interprétation du patrimoine » dans le domaine des Arts et Traditions Populaires, couronnant vingt ans de travail. Il consacre le lieu comme lieu vivant pédagogique, interactif et ouvert à tous inscrit dans le patrimoine et la région. Ce label met en lumière son projet et le fait rayonner sur le territoire de l’Alsace du Nord, lui ouvrant de nouvelles perspectives.

Propriété de la communauté de communes Sauer-Pechelbronn qui en assure le bon fonctionnement et le rayonnement – sécurité, travaux, gestion administrative, accueil, promotion et développement… -, la Maison Rurale de l’Outre-Forêt est animée par l’Association des Amis de la Maison Rurale de l’Outre-Forêt, – AMROF – à qui appartiennent les collections.

Le réseau de la « Chaîne de la Découverte » du Parc naturel régional des Vosges du Nord liste une quinzaine de lieux – dont la Maison Rurale – et leurs animations à découvrir tout au long de l’année sur le site dédié : « Amuse-Musées« . L’occasion pour les 15 000 visiteurs annuels – dont environ 3 000 enfants en sortie scolaire – de se renseigner sur les lieux d’intérêt alentours.

Différentes formules de visites sont possibles : libres, avec outil de guidage, pédagogique, guidée pour les groupes (sur RDV) en semaine, guidée les dimanches.

Outre le logis et les dépendances-musées, la Maison Rurale est équipée d’une salle pédagogique, d’une cafétéria, d’une aire de pique-nique, d’une boutique, d’un point d’information touristique. L’accueil est effectué en français, allemand, alsacien et anglais.

Une application, “Outre-Forêt hier et aujourd’hui« , permet de découvrir de façon ludique la Maison rurale de l’Outre-Forêt ou de plonger dans une enquête dans les pas de John, l’étudiant américain, ou d’Anna, l’astucieuse grand-mère alsacienne.

Kutzenhausen et de nombreux villages alentours valent le détour! Bonne visite!

Infos pratiques

Maison Rurale de l’Outre-Forêt

error: Contenu protégé.